JE SCANNE, TU SCANNES, IL…

Pour partir à la pêche des bons produits, sortez votre SCAN-A-PÊCHE !

Produits trop gras, trop sucrés, trop salés, additifs, colorants… les Français ne veulent plus avaler n’importe quoi !

Depuis le Covid-19, ils s’interrogent de plus en plus sur les produits qu’ils achètent. Selon l’étude LSA x Avery Dennison de 2021, 81 % des sondés cherchent régulièrement des informations sur leurs compositions. Et pour avoir des réponses, ce n’est pas la boule de cristal qu’ils sortent, mais bien leur téléphone !

Aujourd’hui, les consommateurs font plus confiance aux applications mobiles nutritionnelles qu’aux marques. Et pour cause, d’après le 14ème baromètre de la consommation responsable de Greenflex, 64 % des Français pensent que les entreprises ne jouent pas la carte de la transparence à propos des conditions de fabrication de leurs produits.

Ils se tournent donc vers Yuka, et sa célèbre petite carotte, une des applications les plus populaires mais aussi Open Food Facts, créée par une association, ou encore Kwalito. Grâce à un système de scan des codes-barres, ces outils sont devenus indispensables pour choisir les meilleurs produits.

Seul inconvénient : ces applications ont leurs propres critères de notation et négligent entre autres certains aspects tel que le degré de transformation des aliments, la qualité des protéines et des corps gras (plutôt que leur quantité). On ne peut pas tout avoir !

Face au succès phénoménal des applications indépendantes, les grands industriels n’ont pas hésité à contre-attaquer. Les magasins U ont sorti leur propre application nutritionnelle, « Y’a quoi dedans ? », qui s’appuie sur les bases de données d’Open Food Facts, afin de montrer leurs engagements et de jouer carte sur table avec la composition de leurs produits.

Une autre plateforme numérique de l’alimentation a été créée : NUM-Alim. Elle est dédiée aux filières agroalimentaires, qui ont pris conscience que la composition des produits a un impact sur la relation de confiance entre les consommateurs et les acteurs de la filière. NUM-Alim permet ainsi de créer une carte d’identité des aliments et de les rassembler au sein d’un catalogue unique.    

Plus qu’une tendance, le scan est la conséquence d’une profonde mutation des comportements d’achat. Le consommateur veut du VRAI : circuits courts, vrac, BIO, made in France…

Et si vous n’avez pas votre téléphone sur vous quand vous faites les courses, vous pouvez toujours utiliser vos bons yeux de détective, avec le Nutriscore on-pack, mis en place par le Ministère de la Santé !